Pour nous contacter :

Association Festival des Vents

22 Rue Henri Magniez

84310 Morières-lès-Avignon

tél  06 18 66 62 79

contact@festivaldesvents.com

 

      

ECOUTER

26 août / 20H

1er concert à FOLARD

Max ATGER SOLO –SAX & MACHINE

Pour cette première partie de soirée, nous recevons un musicien local, le jeune saxophoniste et compositeur, Maxime ATGER,  étoile montante de la scène jazz régionale. Il se produit en solo accompagné de machines, pour une musique qu’il a créée et qui est à la frontière du jazz, des musiques improvisées et électroniques.

Depuis 2016 il collabore avec le saxophoniste, compositeur et chef d’orchestre Raphael Imbert qui est également le directeur  du conservatoire de musique de Marseille.

Il s’est déjà produit sur les scènes du Bal Blomet à Paris, au Festival d’Aix à la cité de la Musique de Marseille et  à l’AJMI d’Avignon.

Liens vidéos :

MAX ATGER :

https: //www.youtube.com/watch?v=GbJ3XoqSiFs

 

 

 

 

26 août / 21H15

2ème concert à FOLARD

AHMET GÜLBAY 5TET - Hommage à ELLA & SLAM STEWART

C’est la critique qui en parle le mieux avec Maryvonne COLOMBANI du magazine ZIBELINE (sept 2021) :

Le 18 septembre, le Centre de Congrès l’Etoile de Gréoux les bains, accueillait le pianiste Ahmet Gülbay accompagné de son propre quintet composé d’Ines Prisca Djia (chant), Alexis Lograda(violon), Laurent Aslanian (contrebasse) et Sylvain Glevarec (batterie). Difficile de résister à l’enthousiasme espiègle des musiciens, leur bonheur communicatif de jouer ! Le contrebassiste se livre aussi à la magie du chant et du scat dans la plus pure lignée de Slam Stewart, reprend, entre autres standards, le virtuose Flat Food Floogie, improvise avec un irrésistible allant, donnant la réplique au violon, véritable oiseleur qui ouvre la cage des notes de Just friends de Charlie Parker.

La batterie suit avec une délicate légèreté l’ensemble, se lance dans des solos d’une rare élégance, tandis que le piano, dans un art qui confine à l’ivresse, offre une relecture vive et spontanée aux partitions, arpente en dandy perpétuellement étonné l’histoire du jazz et de ses formes, offre de superbes introductions, tisse des récits en entrelaçant les thèmes, glisse le Trio n°100 de Schubert (thème de Barry Lindon) en conclusion de la musique du Parrain (Nino Rota), souligne l’entrée de ses comparses par le thème de La Panthère rose (du jazzman Guy Delo). La jeune chanteuse, Ines Prisca Djia (ancien membre de la maîtrise de Radio France), apporte la justesse et la fluidité de son approche musicale au swing du jazz. Aussi à l’aise dans Almost like being in love de Nat King Cole que dans la reprise de Somewhere over the rainbow, sur les traces d’Ella Fitzgerald avec un superbe Mack the Knife (extrait de L’Opéra de quat’sous) ou de Mr Paganini, elle n’hésite pas à passer au français avec Syracuse d’Henri Salvador. Un Take five (Dave Brubeck) en clin d’œil au dernier album du pianiste, la reprise de Caravan d’Ellington qui voit s’envoler les baguettes de la batterie, un hommage à Django… temps suspendu !

 

Liens vidéos :

AHMET GÜLBAY 5TET:

https://youtu.be/hJiJb-TwEwM

https://youtu.be/Yo8HMzdh5No

 

 

RETOUR PROGRAMME